Fiscalité

Comment gérer un budget de vacances entre amis ?

vacances entre amis

Durant l’été, les amis et les enfants n’hésitent pas à s’inviter dans votre maison secondaire. Et c’est très sympa ! A condition de ne pas vous transformer en gentil organisateur-payeur de séjours de vacances. Comment faire pour que les bons comptes continuent de faire les bons amis ?

vacances entre amis

Déconnectez-vous ! Pas besoin de toujours sortir la calculette pour bien gérer son budget de vacances !

1 – Parlez-en dès le début du séjour

Et même avant si possible, abordez les choses clairement. OK pour accueillir Pierre, Paul, Françoise, votre beau-frère, votre cousin et sa fiancée,… mais ils doivent participer au budget commun. Même si certains arrivent avec quelques victuailles dans leur coffre, le meilleur moyen reste de constituer une cagnotte pour les courses du quotidien. Ne soyez pas intransigeant : 1 couple avec 1 enfant ne paiera pas forcément 3 parts mais 2 parts ½. Votre filleul n’a pas trop d’argent ? Faites-le participer et complétez sa part ou faites-la compléter par ses parents. Surtout, que tout soit clair.

2 – Utilisez la cagnotte commune pour les grosses courses

Une fois la cagnotte constituée, elle servira pour remplir le chariot au supermarché, les paniers lors du grand marché hebdomadaire, voire pour partager un apéro en terrasse. Dans la maison, laissez la monnaie à disposition de tous pour que les plus matinaux aillent chercher le pain. Et si quelqu’un souhaite faire plaisir ou se faire plaisir avec une bouteille d’exception, des boîtes de sardines millésimées ou son foie gras végan, il assumera lui-même ses achats.

3 – Soyez équitable et raisonnable

Tout le monde ne dispose pas des mêmes moyens. Alors, même si les vacances sont l’occasion de se faire plaisir, pas la peine d’inscrire du champagne à tous les apéritifs, ni du super café des hauts plateaux à tous les petits déjeuners. Ce ne serait pas apprécié de tous. Et puis convivialité rime rarement avec snobisme.

4 – Et pour les Blédina des enfants ?

Pas facile quand on est trentenaire célibataire en vacances de voir le frigo rempli de petits pots et de Blédina. S’il n’y a qu’un couple avec un enfant dans la joyeuse tribu réunie chez vous, il pourra se charger seul des achats pour le petit dernier (et ne participer que pour 2 parts à la cagnotte). Avec plusieurs parents et plusieurs enfants, l’alimentation pour les enfants peut être intégré dans le budget collectif.

5 – Perdus dans vos comptes ?

Vive la technologie ! Il existe désormais de nombreuses applications (Tricount, kidoikoi, bonscomptesentreamis…) pour vous permettre d’établir et de gérer un budget commun. C’est simple, à condition de ne pas oublier de saisir les différentes dépenses !

6 – Il n’y a pas que l’argent !

L’accueil de vos invités ne comprend pas que des dépenses supplémentaires. Il y a aussi des choses à planifier, l’usage des transats de jardin, des douches, des vélos, de la cuisine, parfois du bateau… Au-delà du fait de faire comprendre que tout le monde doit pouvoir en profiter, il est souvent délicat de demander une participation. Heureusement, certaines personnes vont naturellement offrir quelque chose ou prendre en charge tout un repas de fête pour vous remercier de votre hospitalité. Il est aussi possible de recevoir ou de demander un coup de main pour remettre en état la clôture, installer de nouvelles étagères, donner un petit coup de peinture… Quand c’est fait entre amis, il n’y a pas de souci !

Partager :

Laissez une réponse