Bonnes pratiques

Économie partagée, le bon plan citoyen

On entend de plus en plus parler d’économie partagée (ou collaborative) et le nombre de plateformes et applications ne cessent de croître. Devant un tel succès, Denis, notre expert en bonnes pratiques, a enquêté pour en savoir plus et a déniché quelques exemples intéressants.

Camper chez l’habitant dans un cadre idyllique, la promesse authentique et dépaysante de gamping.fr

À quoi ça sert ?

L’économie partagée consiste à mettre en relation directe des particuliers pour un don, un échange, une location ou une vente de biens, de services. Le principe est fondé sur l’usage des biens plutôt que la possession des biens, l’objectif de ce concept basé sur le partage est de lutter contre le gaspillage, la surconsommation et les conséquences que cela entraine sur l’environnement.
L’économie de partage passe par le biais de plateformes web et mobiles. Les exemples les plus célèbres sont Airbnb, Leboncoin ou encore Blablacar. Mais elle s’inscrit aussi dans d’autres secteurs et répond à de nombreux besoins.

Rencontrer et partager avec ses voisins

Vie de quartier, coup de pouce, prêts d’objet, jardins partagés… Différentes applications offrent des services d’entraide entre voisins :

  • à partir de l’idée toute simple « pourquoi acheter un objet dont on ne se sert jamais alors que le voisin peut nous le prêter » : www.smiile.com, www.allovoisins.com
  • s’occuper du chien ou des plantes des voisins pendant les vacances : Jaimemesplantes.fr vous propose de trouver quelqu’un pour arroser vos plantes pendant votre absence. Même principe avec DogVacances.fr où des particuliers proposent de garder des animaux pendant l’absence de leur propriétaire. (Voir aussi notre article « comment entretenir sa maison à distance »)
  • 
des services dans le quartier : louer des services (aide pour déménager, travaux de bricolage) ou acheter des produits (téléphone, tondeuse) à proximité. Les membres de la communauté de stootie.com répondent aux annonces en fonction de leurs compétences.

Louer un camping car, un bateau et même un bout de jardin !

Devant l’impressionnant succès de www.airbnb.fr – qui permet de louer son logement pour un weekend ou des vacances – de nombreuses applications se sont créées sur le même modèle :

  • la location de bateaux : pour le locataire, une super occasion de louer un bateau moins cher, et pour le propriétaire, un moyen malin de le rentabiliser : www.clickandboat.com, www.samboat.fr
  • la location de camping-car et vans : www.yescapa.fr, www.hapee.fr
  • la location d’un terrain privée : pour camper chez l’habitant plutôt qu’au camping, dans des cadres parfois exceptionnels au coût très raisonnable et permettant des rencontres et de la convivialité. www.gamping.fr

Dîner malin :

Lutter contre la gaspillage ou encore découvrir des spécialités locales, là encore des applications malines rencontrent un grand succès :

  • acheter les invendus du jour des commerçants (boulangerie, restaurant) à un prix réduit. Un moyen intelligent et gourmand de lutter contre le gaspillage. www.toogoodtogo.fr
  • découvrir les spécialités locales d’une région en allant directement dîner chez l’habitant. Une occasion de rencontrer des locaux et de goûter des plats typiques du monde entier (110 pays) : vizeat.com

Découvrir le monde :

Voyager oui mais pas à n’importe quel prix, voici quelques applications sympas qui promettent de beaux souvenirs :

  • dormir sur le canapé des habitants, partout dans le monde et gratuitement : www.couchsurfing.com
  • échanger sa maison avec une autre maison dans l’un des 187 pays présents sur la plateforme, une expérience familiale unique ! www.guesttoguest.fr
  • pour des vacances dynamiques à vélo, surf ou ski, on loue le matériel de particuliers sur place. Voyagez sans emporter tout votre matériel : spinlister.com

Mieux rentabiliser sa voiture :

Blablacar est bien installé en Europe, la startup française rassemble désormais plus de 10 millions de membres prêts à partager un co-voiturage. Mais il existe d’autres solutions liées à l’optimisation des voitures :

Alors, prêts à tester ces applications ?!

Partager :

Laissez une réponse