Services

Comment entretenir sa maison à distance ?

En moyenne, les propriétaires vivent à près de 400 km de leur maison secondaire*. Parfait pour se dépayser le temps des vacances, un peu moins pour passer la tondeuse tous les 15 jours… Quelles solutions existe-t-il pour maintenir sa maison en bon état et avoir un œil dessus quand on vit loin ? Tour d’horizon des bons plans, selon les besoins de chacun.

Entretenir le jardin sans trop d’effort, oui c’est possible ! ©iStock

L‘intendant : il gère tout

Appelées aussi conciergeries, ces sociétés vous offrent des solutions complètes avec :

  • visite de la maison, intérieur et extérieur, notamment après intempéries
  • ménage : aspirateur, vitres…
  • vérification du fonctionnement : robinetterie, électricité…
  • gestion du jardinage : tailler les haies, désherber, tondre la pelouse…
  • suivi de travaux faits par un artisan
  • rapport des visites

Ce type de société s’occupe également de l’accueil de vos locataires : remise des clés, états des lieux, gestion du linge…
Les + : vous avez un large choix de prestations et un seul contact pour tout gérer. Possibilité d’utiliser les chèques emploi service et de bénéficier d’une réduction d’impôts (en fonction des organismes).
Les – : Les coûts peuvent parfois être élevés selon les régions et la taille de votre bien.

Le home-sitter : il ne vous coûte rien

Un gardien de maison occupe les lieux pendant votre absence et s’occupe de tout : nourrir le chat, arroser les plantes, relever le courrier, aérer la maison… Il vit chez vous. C’est souvent l’occasion pour le « home-sitter » de voyager et découvrir de nouvelles régions à moindre frais.
Les + : c’est gratuit ! De plus, il arrive quand vous partez donc vous n’avez pas à vous déplacer pour lui remettre les clés.
Les – : il y a quelqu’un à temps plein chez vous. Vous n’avez pas de garanties si vous ne passez pas par un organisme.
Il existe aussi des applications de mise en relation de particuliers qui s’occupent de vos plantes ou de vos animaux pendant votre absence (voir notre article « économie partagée, le bon plan citoyen »).

Les objets connectés : tout à distance

Il existe des solutions de jardinage à distance :

  • 
un pot de fleurs connecté, qui analyse l’environnement de la plante pour lui offrir le bon arrosage. Etant connecté à votre téléphone par une application, il vous prévient des besoins de votre plante (Léo, coût : 99 € sur le site Meg)
  • un arroseur automatique, pour votre pelouse ou votre potager, que vous pilotez grâce à une application depuis votre Smartphone, il s’autorégule en fonction de la météo et permet ainsi une économie d’eau de 50% en moyenne. (Grenne IQ, coût : 249 € en vente chez Castorama)
  • une tondeuse connectée qui tond à votre place, des surfaces allant jusqu’à 1200 m2 avec une autonomie de 50 minutes. Grâce à l’application, vous pilotez le robot à distance, elle vous informe de l’état de la tonte et vous prévient quand une intervention est nécessaire. (Indigo 1200 connect de Bosh : 1199 € chez Leroy Merlin).

Les + : un jardinage à distance et des plantes toujours vertes 😉
Les – : le coût initial qui peut être très élevé.

La surveillance depuis votre Smartphone : la tranquillité à distance

Avec près de 243 500 cambriolages en 2016*, le vol est l’une des préoccupations majeures des propriétaires. Pour surveiller votre maison pendant votre absence, vous pouvez installer des caméras et les consulter à distance, via une application. Vous pouvez aussi choisir une solution proposée par une entreprise spécialisée : une alarme qui prend en compte la détection de mouvements et de fumée, les intrusions, les bris de glace…
En cas d’intrusion vous êtes appelé, si elle est avérée la police est envoyée sur place.
Il existe aussi des systèmes de domotique qui allument et éteignent les lumières, ouvrent les volets roulants… pour simuler une présence.
Les + : une tranquillité d’esprit
Les – : une surveillance qui peut parfois tourner à l’obsession et un coût qui, selon les options choisies, peut être élevé.

Quelques conseils pour éloigner les cambrioleurs :

  • Ne laissez pas votre boite-aux-lettres déborder
  • Confiez vos clés à un voisin de confiance
  • Demandez lui d’ouvrir les volets de temps en temps
  • Certaines communes mettent en place de rondes de surveillance l’été, n’hésitez pas à avertir la police ou la gendarmerie de votre absence.

Quelle que soit la solution choisie, veillez à bien demander des garanties à votre prestataire, des certifications indispensables quand on confie son patrimoine immobilier !

* Sources : La distance moyenne entre la résidence principale et la résidence secondaire est de 361 km. Enquête Atout France, 12/2010. 
Chiffre du Ministère de l’intérieur, 01/2017.

Partager :

4 comments

Laissez une réponse