Bonnes pratiques

Comment éloigner les moustiques et autres bêbêtes de votre maison ?

basilic pour eloigner insectes

Mouches, moustiques, guêpes, abeilles et autres insectes ont une fâcheuse tendance à s’inviter dans nos soirées estivales. Pour éviter qu’ils ne deviennent des pique-assiettes réguliers, on a quelques astuces naturelles. A vos pulvérisateurs !

basilic pour eloigner insectes

Le basilic : bon CONTRE les insectes et POUR vos tomates

Eclaircir la végétation et …replanter

Ce conseil, qui peut sembler paradoxal, est plein de bon sens. En éclaircissant la végétation, notamment dans des coins humides, vous limiterez les zones où les insectes viennent s’abriter et pondre. Tout en réduisant l’entretien du jardin ! Et quand on parle de replanter, il ne s’agit pas de remettre d’exotiques bambous mais plutôt du basilic à petites feuilles, de la citronnelle, de la menthe, de la lavande. Si possible, installez ces plantes près des fenêtres. Vous pouvez également en cueillir quelques feuilles et les disposer près des oreillers. Les moustiques détestent !

Toujours prêt : le vinaigre !

Déjà indispensable pour l’entretien de la maison, le vinaigre revient à l’attaque pour chasser les insectes. Sa forte odeur déplaît aux fourmis et embêteurs ailés. Il ne faut donc pas hésiter à nettoyer les vitres et les rebords de fenêtre avec du vinaigre blanc. Vous pouvez également préparer un mélange avec 1 volume de vinaigre pour 2 volumes d’eau et le pulvériser dans les coins de la pièce ou de la terrasse.

Autre allié : le bicarbonate de soude

Dans une coupelle avec un peu de citron, le bicarbonate de soude fonctionne aussi très bien, toujours sans polluer. Si vous préférez, vous pouvez réaliser un mélange avec 1 cuillère à café de bicarbonate, 4 cuillères à soupe d’huile d’olive et 50 cl d’eau. Remplissez un flacon pulvérisateur, secouez bien et vaporisez là où les insectes ont tendance à se nicher.

Les huiles essentielles

Elles sentent bon, sont tendance et ne polluent pas. A leurs multiples bienfaits thérapeutiques, certaines huiles essentielles présentent l’avantage d’agir comme des répulsifs naturels. A condition de bien les choisir et de les utiliser correctement. Contre les insectes, la lavande, l’eucalyptus citronné et le romarin ont fait leurs preuves. Vous pouvez les associer (ou pas) en ajoutant quelques gouttes dans une tasse d’eau et en vaporisant ensuite le mélange.

Orange + clou de girofle = pomme d’ambre

Vous joindrez l’utile à l’agréable en plantant des clous de girofle dans une orange. Vous obtiendrez alors ce qui est dénommé une pomme d’ambre. C’est joli, ça désodorise naturellement et ça éloigne les insectes, surtout les mouches et les mites. Elle se garde environ un mois, sur un plan de travail ou dans les armoires.

Faites du vent !

Même si les insectes ailés sont grandement désagréables, cela reste de petites bêtes ! Ils ne résistent pas à un fort courant d’air. Un ventilateur stratégiquement placé pendant que vous êtes à table évitera qu’ils ne restent traîner autour de vos jambes en short ou petite robe d’été !

Spécial Abeilles

eloigner abeille

Les abeilles : à préserver!

Détruire les abeilles alors ces ouvrières pollinisatrices nous sont indispensables est un mauvais plan. Nos fleurs et nos fruits en ont besoin ! Il suffit juste de prendre quelques précautions en évitant de boire dans des canettes (si jamais une abeille s’est cachée à l’intérieur) et en limitant les tentations (en ne laissant pas d’aliments sucrés à l’air libre). Si un nid vous semble trop proche, contactez une société d’apiculteur qui pourra venir chercher l’essaim.

Spécial guêpes

Les guêpes, ou plus encore les frelons asiatiques, réclament plus de vigilance. Là encore, évitez de les attirer, en recouvrant les aliments. Si vous déjeuner, éloignez-les de vos assiettes en disposant un peu de viande juste cuite dans une coupelle, à l’écart de votre table. De manière plus radicale, vous pouvez réaliser un piège à suspendre dans le jardin ou à une fenêtre. Comment procéder ? Il suffit de prendre une bouteille en plastique et avec un cutter, de réaliser 4 fenêtres sur la partie supérieure. Disposez ensuite de l’eau + sucre + bière dans le fond de la bouteille. Suspendez le piège avec une ficelle.
Si un nid de frelon est repéré, ne tentez pas de le détruire : vous risquez d’affoler les insectes qui seraient alors bien plus dangereux. Contactez votre mairie ou une société spécialisée.

A ne pas oublier : éviter l’eau stagnante

Avant même d’appliquer ces remèdes anti-insectes, mieux vaut éviter de les intéresser ! Pour cela, videz attentivement les récipients qui contiennent de l’eau stagnante comme les pots de fleurs, les soucoupes sous les pots, les jeux de plein air oubliés au jardin… Si une plante a besoin de garder de l’eau, mettez du sable dans la soucoupe sous le pot. Pensez également à jeter un œil aux gouttières pour vérifier le bon écoulement des eaux de pluie. Si vous avez un récupérateur d’eau de pluie, couvrez-le bien, éventuellement avec une moustiquaire fine et robuste. Ce sont des précautions d’autant plus utiles que le moustique tigre arrive sous nos latitudes.

Vous appréciez ces astuces ; partagez-les avec vos amis !

Partager :

Laissez une réponse